Le Solbosch avant l’ULB

a

A la fin du 19è et au début du 20è siècle, le Solbosch n’est qu’une vaste étendue de prés. Comme la carte ci-dessus le montre, à quelques exceptions près, les constructions les plus proches se trouvent au niveau du Cimetière d’Ixelles et du petit hameau de Boondael, les deux étant déjà relié par la Chaussée de Boondael.

b

1930, seul le quartier entourant directement le cimetière est bâti

Il faudra attendre 1910 pour voir le plateau du Solbosch occupé par l’Exposition universelle. Celle ci s’étendra de la limite du Bois de la Cambre au cimetière d’Ixelles et sera coupée en deux par l’actuelle Avenue Buyl, surmontée d’une passerelle pour relier les deux parties de l’exposition.

Au total, plus de 13 millions de visiteurs auront foulés le site en a peine un peu plus de six mois.

cde

Le site En Bordeau et Bleu a dédié un article très complet à cette exposition.

Une dizaine d’années plus tard, il est décidé que le site abritera le nouveau campus de l’Université Libre de Bruxelles, les anciens bâtiments étant devenus trop exigus. Mais ça, c’est une autre histoire…

 

f

 

 

Voir aussi : Bruxelles 1910 : de l’Exposition Universelle à l’Université, sous la direction de Serge Jaumain et Wanda Balcers, Bruxelles, Racine, 2010.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s