21 mars 2017 – Incendie dans le bâtiment U

Ce mardi 21, un départ d’incendie a eu lieu dans le bâtiment U, au niveau de l’auditoire Henriot. La réactivité des services de l’Université ainsi que les services de secours ont permis d’évacuer le bâtiment dans le calme et d’éteindre les flammes en quelques minutes. Aucun blesser n’a donc, heureusement, été à déclarer.

Publicités

2013-2020 – Remplacement des cabines haute tension du campus

Il s’agit sans doute de l’un des plus gros chantiers menés sur le campus depuis la construction des bâtiments K et R42. Pourtant, contrairement à ceux-ci, il passe quasiment inaperçu et ses conséquences ne seront pas visibles pour la plupart de gens. Il n’en reste pas moins impératif, onéreux et laborieux. Retour sur ce chantier long de sept ans qui est toujours en cours.

Tout commence au début des années 2000. Il est alors annoncé que Sibelga, gestionnaire du réseau de distribution d’électricité et de gaz, souhaite transférer les réseaux haute tension desservis en 5.200 volts vers le réseau global en 11.000 volts. Problème : le campus est desservit par trois cabines de tête en 5.200 volts, alimentant au total  un peu moins de vingt cabines réparties dans plusieurs bâtiments. La tâche était donc la suivante : remplacer l’ensemble des équipements non compatibles avec le réseau 11.000 volts (datant, pour les plupart, des années 50/60) d’ici 2021.

Cela n’est, on s’en doute, pas une mince affaire. Il ne suffit pas de changer les cabines elles-mêmes, mais il faut également changer de nombreux câbles les reliant entre elles, ce qui explique de nombreuses tranchées apparues ci ou là sur le campus ces dernières années. C’est l’atelier « Electricité » du service Exploitation Solbosch qui s’est chargé du dossier, et, après plusieurs années de préparation, le chantier proprement dit a débuté en 2013.

La première cabine remplacée fut celle du C. L’année suivante, ce fut au tour de celle du S. En 2015, le E1 fut concerné. En 2016, les cabines du D et du T1 furent changées.

La suite du programme prévoit le remplacement des cabines du U, du F1 et du H, le remplacement des transformateurs des cabines UC, NB et D31 .

Les cabines les plus récentes, telle que celle située dans le R42, , ne nécessitent quant à elles pas de changements majeurs, ayant été prévues pour fonctionner en 11.000 volts.

Le réseau devrait être totalement opérationnel en 2021.

Mise à jour :

Vous avez été nombreux à vous demander pourquoi l’Avenue Paul Héger avait été ouverte en cette rentrée de septembre. Il s’agissait de travaux dans le cadre du grand plan de changement des cabines haute tension du campus.

 

1960 – Le bâtiment AZ

Le bâtiment A fut construit entre 1924 et 1928, avec ses deux corps latéraux abritant autrefois respectivement la faculté de Droit et celle de Philosophie et Lettres et articulés chacun autour d’une cour centrale.

Une trentaine d’années plus tard, une annexe fut construite à l’angle des avenues Depage et Roosevelt, dans un style très similaire au reste du bâtiment, à tel point que peu savent aujourd’hui que cette partie de l’édifice n’est pas d’origine. Certains services de la faculté de Lettre y sont aujourd’hui logés.

Une vision du campus du futur

Nous avons, à travers ce blog, vu à quel point le campus s’était métamorphosé au cours des décennies en presque 100 ans d’existence. La question qui se pose est : à quoi pourra bien ressembler le Solbosch du futur ? De nouveaux bâtiments seront-ils construits ? Après la Villa Capouillet, et bientôt, celle de maisons Avenue Buyl, quels bâtiments disparaitront dans les prochaines années ? Si nous ne pouvons répondre à cette question, un groupe d’étudiants en troisième année d’architecture nous ont présenté leur vision de l’avenir.

image-5-png

Vue imaginée de l’Avenue Buyl

Pour ce projet, l’accent a été mis sur deux points : agrandissement de l’offre de logement, et centralisation de la partie administrative de l’université.

image-3-png

Comme le montre cette vue générale, l’ensemble des maisons Buyl ainsi que des bâtiments préfabriqués (P1 à P4) ont été supprimées, de même que le bâtiment V (actuels PUB) et 105 (actuel bâtiment d’ULB Sports).

A la place des premiers est érigé un grand bâtiment contenant de nombreuses chambres, et à la place des seconds est construit un bâtiment contenant l’administration de l’université.

Il s’agit bien sûr d’une vision totalement imaginaire, mais elle permet d’entrevoir une des nombreuses possibilités d’évolution pour le campus du Solbosch.

 

Merci à Büsra pour les photos et informations sur le projet.

1971 – Le bâtiment H

Durant de nombreuses années, la question du logement a posé problème sur le campus du Solbosch. Comme nous vous le racontions dans un précédent article, il fut un temps imaginé de prolonger le bâtiment F1, la Cité Héger, jusqu’à front de l’Avenue Roosevelt. Ce projet fut finalement abandonné au profit de la construction d’une nouvelle cité Avenue des Courses.

capture-d_c3a9cran-2016-09-30-c3a0-16-01-35

L’idée d’implanter un bâtiment entre la Cité et l’Avenue Roosevelt ne fut pas abandonnée pour longtemps. En effet, avec l’essor des sciences humaines, il devint rapidement nécessaire de leur accorder de nouveaux locaux.

C’est dans ce contexte que l’on confia à Marcel Lambrichs la tâche de réaliser un bâtiment provisoire afin de loger les facultés de sciences humaines : sciences politiques, sociales, économiques, mais aussi droit et journalisme. La construction débuta en 1968 et le bâtiment fut inauguré en 1971.

capture-decran-2016-10-15-a-12-53-05

Photo des évènements du printemps 1970. En arrière plan, le H en construction

Le bâtiment, au style volontairement épuré pour appuyer son aspect provisoire, devait, à l’origine, durer vingt ans.

ulb_batiment_h_1970_2

Finalement, le bâtiment accueille depuis 45 ans des générations entières d’étudiants de l’université. Son histoire fit particulièrement marquée par les deux attentats de 1988 et 1989, durant lesquelles plusieurs auditoires furent détruits.

128685b673

Le bâtiment accueille, à l’heure actuelle, outre plusieurs grands auditoires, de nombreux bureaux (facultés de Droit et Solvay Brussels School, ainsi qu’une partie de la nouvelle faculté de Philosophie et Sciences Sociales) ainsi que la bibliothèque de droit.

Le bâtiment préféré des internautes

Vous avez été des centaines à participer à la deuxième édition de l’élection du plus beau bâtiment du Solbosch. Il y a deux ans, le trio de tête était composé du A, du K et du R42. Est-ce encore le cas cette année? Voici les résultats :

1. Le bâtiment A

ulbsolbosch

2. Le bâtiment NB

bib145

3. Le bâtiment R42

new-building629

4. Le bâtiment R39/41

10516062_0039_p02-2

5. Le bâtiment K

1

6. Le bâtiment H

ulb_batiment_h_1970_2

7. Le bâtiment R52

1705625127_b975427464z-1_20150430122650_000_gc74dt1jt-3-0

8. Le bâtiment NA

capture-decran-2016-09-18-a-12-57-37

9. Le bâtiment C

1271174450b

10. Le bâtiment R17/19

capture-decran-2016-09-18-a-13-00-04

Les résultats détaillés :

capture-decran-2016-09-18-a-12-42-44

Election du plus beau bâtiment – Deuxième édition

Lors de la précédente élection du plus beau bâtiment du campus, le bâtiment A l’avait emporté. Deux ans plus tard, nous faisons cette nouvelle élection afin de voit si votre avis a changé !

Vous avez jusqu’au 16 septembre au soir, jour de la JANE, voter pour vos bâtiments préférés !

A vous de voter !

1872 – La Villa Capouillet est construite

Avant d’être détruite en 2014 (voir l’article spécifique) la Villa Capouillet, alors nommée Bâtiment B, était le plus vieux bâtiment du Solbosch, précédent de plus de 50 ans les bâtiments A et U.

Bâtie à front de l’actuelle Avenue Buyl, sur une petite colline, elle resta néanmoins privée jusqu’aux années 20.

1538852_451683064931592_1468907507_n

Le terrain de tennis visible sur cette photo a aujourd’hui été transformé en parking, comme le montre la comparaison ci-dessous.

295452_264148437018390_184954583_n

Au début des années 30, le bâtiment était occupé par le service de géographie ainsi que par certains services de la faculté de philosophie. Quelques années plus tard, c’est le département de botanique qui s’y installa, contraint de quitter son ancien emplacement dans le bâtiment J (voir article spécifique).

Agrandit à de nombreuses reprises (seule la partie blanche est d’origine), le bâtiment fut donc démoli après 140 ans. A l’heure actuelle, un potager occupe la place laissée vide.

1604451_472579676175264_390362644_n

1994 – Construction de la nouvelle bibliothèque

En 1999, la RTBF consacrait un reportage à l’architecture de la bibliothèque des sciences humaines, dont nous vous racontions l’épopée dans un précédent article (cliquez ici).

capture-d_c3a9cran-2016-05-19-c3a0-17-37-18-2.png

capture-decran-2017-01-27-a-13-00-54

Nous avons, grâce à la SONUMA, retrouvé ce reportage et vous le proposons ici !

Plan du cinquième étage :

capture-decran-2016-11-10-a-15-04-51

Plan du deuxième étage, sous-terrain, à l’époque de l’ouverture de la bibliothèque:

capture-decran-2016-11-10-a-15-05-13

En bas à droite, le couloir menant vers le bâtiment A, anciennement l’unique bibliothèque. On remarque que la médiathèque, aujourd’hui située dans le bâtiment U, occupait une salle à l’époque. On observe également qu’un vestiaire existait sous l’escalier d’entrée.

L’occasion également de revenir, en photos, sur la construction du bâtiment :

Déménagement vers la nouvelle bibliothèque :

Finalement, à la rentrée, la nouvelle bibliothèque est inaugurée en présence de François Thys, rectrice de l’Université et de Hervé Hasquin, président du Conseil d’Administration.

17/18 septembre 2016 – Journées du patrimoine sur le campus

ulbA

(Re) découvrez le bâtiment A de notre Université les 17 et 18 septembre prochains, lors des Journées du Patrimoine, organisées cette année autour de la thématique du « Recyclage des styles« .
599440_259755447457689_676372093_n
Dans ce cadre, le Département de support aux activités académiques vous propose des visites guidées de la salle des Marbres, de l’ancienne salle du Conseil ainsi que de la grande salle de lecture du 1er étage. Des vitrines et des stands vous permettront de vous familiariser avec l’histoire du bâtiment et de ces salles, et de découvrir des pièces rares illustrant sa construction. Vous pourrez également assister à une démonstration de restauration de tableau le samedi et le dimanche de 14h à 17h.

 

 

capture-d_c3a9cran-2016-05-18-c3a0-16-28-26

En pratique:
Les samedi 17 septembre et dimanche 18 septembre de 10h à 18h – entrée libre – visites guidées gratuites – accès par le 50, avenue Franklin Roosevelt (salle des Marbres)

Redécouvrez en cliquant ici l’article que nous avions consacré à la construction du bâtiment

Source : Intra Lettre Septembre 2016